My Declaration of Freedom

freetobe

A few years ago I needed to take stock of what I had left behind and what I now had. I was scared to leave the Witnesses but I knew I couldn’t stay. I spent most of my time thinking about dying. I had no education. No job. No money. But living free was more important to me than any of those things. The following is my list of the things I learned about what it meant to be free.

Please feel free to create your own list.    

InFrenchButton-2

My Declaration of Freedom

  • I am free to be more tolerant of the beliefs of others.
  • I am free to be more accepting that we aren’t all the same and are not at the same place in our lives. What I needed when I was 20 is very different than what I needed at 30 or 40 or 50 or especially now at 60
  • I am free to be more tolerant of others’ lifestyles (because they are none of my business)
  • I am free to be able to do things I love (lots more time because I am not out telling other people how to live their lives)
  • I am free to show my love and care for others without worrying that it takes time from the Watchtower Society
  • I am free to get an education that has improved my self-esteem, my career opportunities and my knowledge of the world around me
  • I am free to get the therapy I needed which took away my depression and improved my self-esteem
  • I am free to be really happy without guilt
  • I am free to live in a way that I feel good about and that enables me to go to sleep at night with a clear conscience
  • I am free to watch/read/listen to what I want without fear of being caught reading something I was told was bad or guilty
  • I am free to buy what I want without fear (especially at garage sales – no more fear of demons)
  • I am free to live without thinking the elders are coming to talk to me about some supposed infraction
  • I am free to let my children lead their own lives without preaching to them
  • I am free to live my life without preaching to anyone
  • I am free to live THIS life without worrying about getting into paradise at some mystical future time
  • I am free to publicly speak out against the things I think are harmful like abuse and cults
  • I am free to accept myself for who I am today knowing I am a work in progress
  • I am free to change what I don’t like about myself
  • I am free to not see anyone in my family who tries to make me feel like crap
  • I am free to leave an abusive husband, relative, friend. I don’t have to stand there and take it
  • I am free to see those members of my family that I care for and treat me with love
  • I am free to no longer be a victim (of people or of the Jehovah’s Witnesses)
  • I am free to celebrate life and holidays, birthdays and even death
  • I am free to love God without being told what to believe and how to believe
  • I am free to sleep in on weekends (or any day now that I am retired)
  • I am free to spend my holidays on vacation instead of at a convention, assembly or meeting
  • I am free to write about what hurts me without fear
  • I am free to be honest – really honest – not false honesty
  • I am free to be happy – really happy – not fake happiness
  • I am free to talk to active Witnesses who come to my door (despite that I was told by the elders not to)
  • I am free to sing the anthem, salute the flag and be proud of being a Canadian
  • I am free to have pets instead of wondering what to do with them when I went to convention.

Life is what we make it. It isn’t directed by some external controlling business masquerading as a religion. I choose and if my choices aren’t always the best, I have the freedom to change my mind.

Here is picture of me at 8 years of age shortly before my mother left. It has taken me many years, but I am free at 60 years of age to have the life I need instead of a life dictated by others
I am free! 

Continue reading this article…

Déclaration de liberté

freetobe

Il y a quelques années, je devais faire le bilan de ce que je l’avais laissé et de ce que j’avais maintenant. J’avais peur de quitter les Témoins, et je savais dans le même temps que je ne pouvais pas y rester. Je passais la plupart de mon temps à penser à la mort. Je n’avais aucune formation. Pas de travail. Pas d’argent. Mais vivre libre était pour moi la chose la plus importante. Ce qui suit, est ma liste des choses que j’ai apprises sur ce que signifie être libre.

Sentez-vous libre de faire votre propre liste.

Merci à Guy Jolly pour la traduction

Ma déclaration de femme libre

Je suis libre d’être plus tolérante envers les croyances des autres.

Je suis libre d’accepter que nous ne sommes pas tous les mêmes, et que nous ne vivons pas tous au même endroit. Ce que j’étais quand j’avais 20 ans était très différent de ce que je suis devenue à 30, 40 ou 50 ans et surtout de ce que je suis maintenant à 60 ans.

Je suis libre d’être plus tolérante avec les modes de vie des autres (car cela ne me regarde pas)

Je suis libre de choisir de faire des choses que j’aime (et beaucoup plus de temps pour moi parce que je ne suis pas à dire aux gens comment ils doivent vivre leur vie)

Je suis libre de montrer mon amour et de prendre soin des autres sans me soucier que cela prend du temps sur ce que je devrais donner à la Société Watchtower

Je suis libre de me donner une formation qui améliore mon estime de soi, mes possibilités de carrière et la connaissance du monde autour de moi.

Je suis libre de choisir la thérapie qui me convient pour me guérir de ma dépression et améliorer mon estime de soi.

Je suis libre d’être vraiment heureuse sans culpabiliser.

Je suis libre de vivre d’une manière qui me permet de me sentir bien et qui me permet de dormir la nuit avec une conscience nette.

Je suis libre de regarder / lire / écouter ce que je veux sans crainte d’être surprise à lire quelque chose et me sentir mauvaise ou coupable.

Je suis libre d’acheter ce que je veux sans crainte (en particulier dans les brocantes à domicile – sans avoir peur des démons)

Je suis libre de vivre sans penser que des anciens pourraient venir me dire que j’ai commis une quelconque infraction.

Je suis libre de laisser mes enfants mener leur vie sans leur prêcher.

Je suis libre de vivre ma vie sans prêcher à quiconque.

Je suis libre de vivre MA VIE sans me soucier d’entrer dans un hypothétique paradis futur

Je suis libre de parler publiquement des choses qui me semblent nocives comme les abus de pouvoir, et les sectes.

Je suis libre de m’accepter comme je suis aujourd’hui, tout en sachant que je fais un travail sur moi actuellement.

Je suis libre de changer ce que je n’aime pas en moi.

Je suis libre de ne pas voir un membre de ma famille qui essaie de me faire comprendre que je ne suis que de la merde

Je suis libre de quitter un mari violent, un parent, un ami. Je ne dois pas rester avec lui et le garder.

Je suis libre de voir les membres de ma famille que je soigne et qui me traitent avec amour

Je suis libre de ne plus être une victime (de personne ou des Témoins de Jéhovah).

Je suis libre de célébrer la vie et les fêtes, les anniversaires et même la mort.

Je suis libre d’aimer Dieu sans qu’on me dise ce qu’il faut croire et comment croire.

Je suis libre de dormir tous les week-ends (ou même tous les jours maintenant que je suis à la retraite).

Je suis libre de passer mes jours de congés en vacances au lieu d’aller dans une assemblée, un congrès ou une réunion.

Je suis libre de dire ce qui me blesse sans crainte.

Je suis libre pour être honnête – vraiment honnête – sans fausse honnêteté

Je suis libre d’être heureuse – vraiment heureuse – sans faire semblant.

Je suis libre de parler à des Témoins actifs qui viennent à ma porte (malgré ce que m’ont interdit les anciens de faire)

Je suis libre de chanter l’hymne national, de saluer le drapeau et être fière d’être Canadienne.

Je suis libre d’avoir des animaux chez moi au lieu de me demander ce que je dois en faire quand je devais aller à une assemblée.

La vie est celle que nous faisons. Elle ne dépend pas d’une entreprise de contrôle extérieure se faisant passer pour une religion. Je choisis, et si mes choix ne sont pas toujours les meilleurs, j’ai toujours la liberté de changer ma façon de voir.

 Voici ma photo à 8 ans, peu avant que ma mère me quitte. Il m’a fallu de nombreuses années, mais je suis libre aujourd’hui à 60 ans d’avoir la vie que je veux, à la place d’une vie dictée par d’autres

Je suis libre!

Continue reading this article…

Jehovah’s Witness Culture – Say What?

 Salutary, Pathogenic and Pathoplastic Aspects of the Jehovah’s Witness Culture: Say What? By Richard E. Kelly I am pleased to share a research paper that was published this month in the Journal of Family Studies about the culture of Jehovah’s …

Continue reading this article…